SYSTEMES D'INFORMATION

Sélection de marketplaces  

L'émergence rapide du concept de place de marché donne une occasion de repenser les outils de communications dans la chaine des clients / fournisseurs. Pourtant, lorsque vient le moment d'en choisir une pour partenaire, la confusion des offres proposées par les prestataires de ce secteur d'activité et la faible maturité de ce secteur tendent à freiner les entreprises dans leur volonté d'utiliser cette opportunité nouvelle.

Doit-on choisir une marketplace généraliste ou spécialisée, recherche t'on des portails d'acheteurs, de vendeurs, d'intermédaires, sur quel site se trouve les communautés avec lesquelles l'entreprise souhaite échanger, quels sont les membres fondateurs et actionnaires des places de marché et les risques que cela entraine ?

Le benchmarking rigoureux des portails devient un passage obligé pour toute entreprise désireuse d'en faire usage. Cette démarche de sélection s'apparente de plus en plus à celle qui permet de choisir d'un progiciel de gestion complexe, mais dans un cntexte de services et de modèles économiques ajustés en permanence, compte tenu d'un environnement concurrentiel très agressif.

Les services de type éditorial, de type marchand, de location d'applications ou de transactions en ligne sont autant de possibilités offertes, mais qui ne sont pas nécessairement en rapport avec les besoins réels.

La logique même de tarification (à l'abonnement, à la transaction, à la mise en place, en achats d'accès groupés, en licence flottante ou dédiée, …) conditionne des coûts globaux qui selon les cas peuvent s'avérer plus ou moins avantageux selon les besoins propres à chaque entreprise.

Pour les transactions en ligne, les budgets de construction des interfaces avec les ERP ou les logiciels de gestion de la chaine d'approvisionnement constituent une part importante des budgets d'investissements initaux, budgets qui intègrent également des coûts de ré-organisation des tâches souvent mal anticipés (répartition des tâches et des responsabilités entre achats, appros, chefs de produits, gestionnaires de collection, …).

L'expérience prouvent que la gestion d'un projet place de marché peut entrer en conflit avec les projets de systèmes d'information interne et d'organisation du travail si les interactions entre ces domaines ne sont pas pragmatiquement étudiées.

Le choix et la mise en oeuvre initiale d'un partenariat avec une place de marché justifie généralement l'accompagnement par un cabinet de conseil pour mettre en place des grilles d'analyse et pour anticiper les effets indirects liés à de tels projets, et finalement pour ne pas jouer le rôle de "cobaye" technologique.

Autres thèmes systèmes d'information

 


Accueil | Plan du site | Contactez-nous | Mentions légales | Crédits