SYSTEMES D'INFORMATION

Logiciels de supply chain et ERP  

Le logiciel de gestion de la chaîne d'approvisionnements reste une application dorsale des entreprises qu'elles agissent dans la distribution comme dans la fabrication, dans le textile comme dans l'habillement. L'évolution majeure des technologies et l'arrivée de solutions généralistes "verticalisées métier" (SAP, JD EDWARDS, ADONIX, INTENTIA...) face aux solutions métiers (CEGID-ORLI, PRIOS SOFTWARE, TIMELESS, DATA SYSTEM, ...) rend délicat le choix du logiciel le plus adapté à l'entreprise, et à son intégration avec d'autres outils de l'entreprise.

ERP, ASP, SCM, VCM, PGI, autant d'acronymes barbares qui recouvrent des réalités plus ou moins analogues, mais avec des fonctionnalités particulières.

Ces applications restent essentielles pour assurer une alimentation fiable des marchés en marchandises, et bon nombre d'entreprises estiment encore n'avoir pas totalement réglé tous les problèmes liés à cette problématique, en particulier en terme de tracking ou de jalonnement des processus et des marchandises.

L'intégration massive de la production délocalisée et de la distribution ont fait évoluer radicalement les fonctionnalités requises pour une application de gestion de la chaîne d'approvisionnement :

- Le concept de GPAO s'est transformé en SCM (Supply Chain Management).
- Les grandes applications intégrées -ERP- (Enterprise Ressource Planning) font leur apparition alors qu'elles paraissaient réservées aux grandes entreprises.
- L'apparition des concepts de flux poussé par la centrale rendent nécessaire l'intégration de maillons de réassort automatique et d'allocation plus ou moins intégrés à l'application de SCM.
- Les fonctions de jalonnement et d'ordonnancement lancement en circuits complexes deviennent essentielles.
- La gestion de circuits de production multiples pour un même article devient courante avec une description en nomenclature et en gamme opératoire propre à chaque circuit.
- Les départements commerciaux demandent une information toujours plus précise et fiable sur les circuits d'approvisionnement.
- La progression des applications d'E.I.S. (Executive Information System) destinées au contrôle de gestion et à l'analyse d'activité rendent obligatoire l'utilisation des grandes bases de données relationnelles ouvertes (Oracle, SQL server, DB2, …).
- L'apparition des places de marché, rendues nécessaires par les besoins de communication inter-entreprise, nécessite des interfaçages complexes et coûteux.

Ces quelques tendances poussent les entreprises à revoir leurs choix actuels et à se poser des questions élémentaires : doit-on changer d'application, doit-on acquérir une solution intégrée amont / aval ou trouver les meilleures solutions pour chaque maillon de la supply chain ?

Des situations de ruptures des chaînes d'approvisionnement liées à une mauvaise exploitation informatique ou à un outil inadapté deviennent monnaie courante, et cette tendance traduit combien la qualité des choix et du paramétrage des applications de Supply Chain Management sont déterminants pour la pérennité des entreprises.

XL conseil participe à la veille et à l'information sur les tendances fonctionnelles et logicielles en évolution permanente, et accompagne les entreprises dans leurs choix de solutions SCM sous différentes formes, en allant de l'audit amont jusqu'à la sélection de partenaires dans le cadre d'appels d'offres, en passant par l'aide au paramétrage et à la qualification des progiciels.

Autres thèmes systèmes d'information

 


Accueil | Plan du site | Contactez-nous | Mentions légales | Crédits